Sous tes doigts, glisse la harpe,
 Comme la mer, comme la mer.
 
Au fond de l'eau
Plus n'est que sol aride,
Au fond des eaux
Plus que rocs plus que vide,
Mares de boues fétides,
Tout est désert :
On a tué la mer.
 
Et tout là-bas,
Où le diable les emporte
Repaires froids,
Les épaves sont mortes
Pour la deuxième fois,
Regrets amers :
On a tué la mer.
 
Sous tes doigts, coule la harpe,
Comme glissait la mer, comme la mer.
Où sont-ils donc
Tous les grands cachalots ?
Si Mobby Dick
N'a plus de baleineau,
Changer le cours de l'eau
A quoi ça sert ?
On a tué la mer.
 
Et sur le flot
Où errent les pêcheurs,
De grands îlots
Faits de noires humeurs
Où crie l'oiseau pêcheur,
Triste concert :
On a tué la mer.
 
Sous tes doigts, se tait la harpe,
Puisqu'est morte la mer,
Comme est morte la mer.
On a tué la mer