Le peintre
Héritier des surréalistes, comme il se plaît à se qualifier lui-même, la peinture de Daniel nous  entraîne dans un monde de symboles et de références à la grande peinture en général. Il « pille » les  images issues des grands maîtres pour les adapter à son univers. Celui-ci est bâti comme un décor de théâtre, dans lequel semble se mouvoir des formes évanescentes, comme des fantômes, qui ne sont en fait que l’apparence de ces formes, uniquement révélées par les éclats de lumière qu’elles portent.
Il réalise aussi des copies d’œuvres de grands maîtres des XVe XVIe et XVIIe siècles. 
Retour Accueil     Oeuvres personnelles   Les copies