Ils croient voir sur ton visage
Les traits d'un adolescent ;
Ils te sentent un peu en marge
Et rêvent du "commandant" ;
Tu n'es pour eux qu'une image
Un regard défiant les gens,
Mais tu n'étais pas que çà !
Ernesto Che Guevarra
 
J'ai bien peur qu'il n'y ait derrière
L'histoire de ta photo,
Des gens qui savent y faire
Et pas des guerrilléros.
Ils aiment la provocation
Mais pas la révolution,
Toi qui ne vivais que pour çà !
Ernesto Che Guevarra
 
Des gonzesses languissantes
Se tortillent sur ton nom,
Je suis pas sûr qu’elles chantent
La même révolution.
Lâchez donc un peu la grappe,
Pour que l'histoire ne dérape,
A l'homme de la Sierra !
Ernesto Che Guevarra
Et voilà tous tes faux amis
Qui t'ont tous un peu trahi,
Qui occultent ton message
Et exploitent cette image.
Sans doute qu'ils aimeraient
Qu'on oublie qui tu étais,
En tuant une deuxième fois :
Ernesto Che Guevarra
 
Rendons l'homme à la montagne
Laissons l'esprit à Cuba,
Dans les rues de la Havane
Et jusqu'à Santa Clara.
Où quand plane un rapace
Au cri rauque, c'est qu'il passe,
Sur la Sierra Maestra,
L'ombre de Che Guevarra (bis)